Tout ce que vous avez besoin de savoir pour faire pousser votre propre thé !

Tout ce que vous avez besoin de savoir pour faire pousser votre propre thé !

0 Comment

Depuis quelque temps, les Québécois font de plus en plus attention à leur alimentation. Les gens sont au courant des problèmes reliés à la consommation de pesticides et ils veulent savoir ce qu’ils mettent dans leur corps. Prenons pour exemple le thé, que nous infusons dans de l’eau bouillante avant de le consommer, les pesticides peuvent être un problème. Après tout, nous ne pouvons pas laver un sac de thé avant de le boire ! Le thé biologique et cultivé au Québec peut être une possibilité pour certain, mais certains se sentiront plus confortables de le faire pousser à la maison. Si vous n’avez pas réussi à faire pousser votre propre thé à la maison, les conseils de JardinPro vous aideront grandement à atteindre ce but !

Menthe :

Pour les débutants jardiniers de thé, la menthe est l’endroit où commencer ! La famille de la menthe est immense et il est facile de faire pousser de la menthe, il en pousse même en Antarctique ! La menthe poivrée et la menthe verte sont deux variétés populaires, mais la plupart des menthes sont comestibles et faciles à faire pousser. Toutefois, certaines personnes sont allergiques à cette délicieuse plante, alors si vous devez boire du thé à la menthe, vous devez savoir que vous allez peut-être avoir une réaction.

Toutes les menthes aiment l’eau, dans la nature elles poussent au bord des rivières et des lacs. Elles apprécient être en plein soleil ou partiellement à l’ombre. La menthe pousse extrêmement vite, alors vous aurez sûrement besoin d’un seul plant. Notez bien, votre sol doit être humide, jamais sèche, et vous devriez la planter seule. Cette plante peut être envahissante, ce n’est pas une bonne compagne de pot.

Quand vous serez prêt à faire votre thé, vous pouvez simplement nettoyer les feuilles de thé et les déchirez. Vous pouvez aussi les faire déshydrater et les garder pour plus tard.

Cynorhodon (Rose Hip) :

Saviez-vous que les fruits de chaque rose que laisse votre rosiez derrière est comestible ? Les rosiers sont en réalité dans la même famille que les pommes et les pommes sauvages, alors leurs fruits peuvent faire de délicieuses tartes s’ils sont séchés et infusés. Les pétales sont aussi comestibles, ils peuvent être utilisés pour décorer un gâteau d’une façon simple et élégante.

Il y a plusieurs variétés de roses, il est difficile de donner des instructions particulières afin de garder vos roses heureuses. À la place, nous vous recommandons de venir chez JardinPro afin de parler à nos experts directement. Amenez une photo de votre plante ou savez la variété de votre plante, cela nous aidera à vous donner des informations les plus pertinentes possible.

Afin de faire un thé, vous devez simplement retirer les boutons de rose après qu’ils aient mûri. Vous voudrez probablement les laver, et après les placer sur un journal en plein soleil. Vous pouvez aussi utiliser un déshydrateur à nourriture. Une fois que les boutons de rose seront déshydratés, utiliser un couteau bien aiguisé afin de couper le haut et le bas du fruit. Ensuite, utiliser le robot culinaire ou le broyeur afin de créer une texture uniforme. Travailler en petites quantités et utiliser le broyeur seulement quelques secondes. Finalement, déposer la mixture dans une passoire en métal. Cette dernière étape permet d’enlever les détritus de plante, comme les cheveux de roses, que la majorité des personnes n’aiment pas.

Conserver dans un contenant et dans un endroit sec.

Camomille :

Une charmante plante qui ressemble à une pâquerette, la camomille est à la fois mignonne pour la maison et délicieuse en thé. Il y a plusieurs variétés de camomille, mais la plus typique est l’Allemande (matricaria recutita) et la camomille romaine (chamaemelum nobile) sont celle qui sont recommandée afin de faire du thé. La Romaine peut aussi être appelée la Russe ou l’Anglaise, mais le nom latin de la plante vous assure d’acheter la bonne plante. Comme la menthe, certaines personnes peuvent être allergiques. Aussi, cette plante peut aussi causée des contractions utérines, alors si vous êtres enceinte ou essayé de concevoir, essayer de choisir une autre sorte de thé.

La camomille pousse dans un tout autre environnement que la menthe. Elle aime lorsque les conditions sont froides et partiellement séchées. Heureusement, cette plante à une chose en commun avec la menthe, une fois plantée, elle pousse rapidement et en grande quantité.

Un fait qui vous étonnera peut -être est que ce thé n’est pas fait avec les feuilles, mais bien avec les fleurs de la camomille. Cela veut aussi dire que si vous voulez avoir une réserve pour l’hiver vous devez en faire pousser une grande quantité et déshydrater le reste. Si vous n’avez pas de déshydrateur, vous pouvez facilement les faire sécher en sur une feuille de journal ou encore sur une serviette. Laissez les fleurs dans un endroit noir, chaud et sec pour environ 2 semaines. Une fois déshydratées, conservez-les dans un contenant et dans un endroit sec.

Afin de faire du thé avec des fleurs fraîches, rincez-les dans de l’eau froide et ensuite mettez-les dans de l’eau bouillante pour environ 5 minutes.

Nous espérons que vous avez aimé apprendre comment faire pousser tous ces thés. Nous aimerions voir des photos de ce que vous faites pousser, alors partager vos photos sur notre page Facebook ! Si vous avez des questions, contactez-nous!