Guide d’arrosage

Guide d’arrosage

Vous n’avez pas le pouce vert, mais vous avez tout de même décidé de vous mettre les mains dans la terre afin d’embellir votre extérieur pour la belle saison? BRAVO!  Votre aménagement donne de la valeur à votre résidence, ce qui rend le secteur où vous habitez plus accueillant et agréable, et contribue à préserver un environnement sain.

Mais pour aider vos plantes à bien s’enraciner et à s’adapter à leur nouvel environnement, il convient de leur fournir un arrosage adéquat. Quand on n’est pas habitué à prendre soin des plantes, on peut avoir tendance à trop, ou pas assez, les arroser. Or l’une ou l’autre de ces situations peut nuire, voire faire périr vos tout nouveaux végétaux. En effet, pas assez d’eau, les plantes meurent de soif; trop d’eau, les plantes se noient, ou ne développent pas un système racinaire assez fort. Et à la première canicule… RIP!

Mais pas de panique! Nous avons justement rédigé un petit guide d’arrosage tout simple et facile à utiliser.

Arbres et arbustes

  • Premier arrosage, 15 litres par plant.
  • Les trois jours suivants, 5 litres par jour pour chaque plant.
  • Les deux semaines suivantes, 5 litres au deux jours.
  • Pour le reste de la saison, 15 litres par semaine.

En cas de canicule, prolongez l’arrosage au deux jours.

Notez que l’utilisation du paillis contribue grandement à conserver l’humidité du sol.

Jardin potager

  • Pour les semis : arrosez la terre avant d’y déposer vos graines, recouvrez de terre et arrosez abondamment, pour que la terre soit humide jusqu’à la profondeur à laquelle vous avez déposé les graines.
  • Pour les plants de légumes : arrosez le mélange de terre et compost dans le trou préalablement creusé, y déposer le plant. Au moment de recouvrir de terre, former un monticule creux autour de la tige, de manière à ce que, lorsque vous arroserez, l’eau puisse légèrement s’accumuler et couler directement aux racines.
  • Pour la suite, retenez simplement que la terre d’un jardin potager doit toujours être humide à partir du premier pouce (2,5cm) de la surface du sol. On vérifie ce degré d’humidité en enfonçant simplement le doigt dans la terre.
  • Une pluie régulière suffit la plupart du temps à combler les besoins du potager. En cas de canicule, il convient de vérifier plus souvent le degré d’humidité et d’arroser le jardin au besoin seulement… et seulement aux moments permis par votre municipalité! Généralement, on peut le faire le soir tombé et durant toute la nuit, ce qui permet à l’eau de bien pénétrer jusqu’aux racines et d’éviter que la chaleur ne l’évapore trop vite.

Nous sommes disponibles pour répondre à vos questions, n’hésitez pas à venir nous voir à la pépinière, ce sera un plaisir de vous conseiller!