Comment préparer le sol de votre premier potager en permaculture?

Comment préparer le sol de votre premier potager en permaculture?

0 Comment

Comment préparer le sol de votre premier potager en permaculture?

La réouverture des centres de jardinage est le moment de vous lancer dans la création d’un jardin en permaculture. Voici comment démarrer votre potager à la maison.

Les étapes pour faire votre jardin

On commence par déterminer la zone du potager dans un endroit ensoleillé, puis on enlève le gazon que l’on met de côté (souvenez-vous, la permaculture implique le concept de recyclage).

On retire environ 20 centimètres de terre, toujours en la conservant pour la réutiliser plus tard.

C’est le temps de remplir l’espace creusé avec de grosses bûches, qui serviront d’éponge. On met ensuite des branches et des brindilles, qui feront un excellent fond pour absorber l’excédent d’eau au printemps et garder en réserve l’humidité en été.

On y ajoute des feuilles mortes, des herbes sèches, du foin, de la paille ou du carton ondulé. Le but est de former une épaisse couche de matières riches en cellulose pour avoir un sol bien vivant et fertile.

La terre et le gazon, que l’on a retirés au début, seront maintenant très utiles. On applique aussi du fumier ou du compost pour équilibrer le sol. Il est recommandé de conserver l’excédent de terre pour l’étendre au fur et à mesure que le sol du potager s’affaissera.

On poursuit en semant et en plantant de délicieux fruits et légumes à récolter tout au long de la saison.

Dernière étape : parsemer la terre de feuilles mortes, foin ou sciures de bois, comme paillis naturel, pour réduire l’entretien des mauvaises herbes en plus de garder le sol humide et vivant.

Une autre façon de préparer le sol

Il existe aussi la technique de la lasagne :

  • Déposez du carton sur le sol comme première couche.
  • Formez une seconde couche avec des bûches et des brindilles.
  • Alternez les couches de végétaux bruns (feuilles mortes, paille ou litières d’animaux) et de végétaux verts (herbes ou tonte de gazon) jusqu’à une hauteur de 20 à 30 centimètres du sol.

Couvrez le tout avec un mélange de terre et de compost.

Voilà! Il ne vous reste qu’à observer votre potager en permaculture et à en profiter. N’oubliez pas d’arroser, idéalement avec de l’eau de pluie pour récupérer – c’est l’un des principes de la permaculture!