Les germinations (comment faire et est-ce une activité a faire avec les enfants?)

Les germinations (comment faire et est-ce une activité a faire avec les enfants?)

0 Comment

La culture de germinations et de jeunes pousses gagne en popularité. La conscience collective face à l’écologie évolue, surtout en ce qui touche à l’alimentation. Les méthodes traditionnelles d’agriculture, l’utilisation de pesticides et d’engrais, la pollution liée au transport des aliments, sont tous des éléments qui alimentent ce simple questionnement : que puis-je faire pour réduire mon empreinte écologique tout en m’alimentant de manière saine?? Pour plusieurs, la réponse à cette question réside dans l’autonomie alimentaire. Un bon point de départ vers l’autonomie est la culture d’un potager estival, la conservation des récoltes et la production de pousses et germinations.

Les germinations sont une manière simple (vraiment simple), économique et écologique de combler les carences hivernales en chlorophylle. L’époque où les seules pousses disponibles étaient celles de luzerne est révolue. Le producteur de germinations et de pousses a accès à toute une myriade de saveurs et de textures, selon les graines utilisées et le stade de développement auquel elles sont récoltées.

Il existe trois catégories de «?germinations?» : les germinations, les jeunes pousses et les micros verdures. L’on considère comme germination la graine dont une petite racine embryonnaire, nommée radicule, a émergé. La graine germée est archi nutritive et plus digeste qu’à son stade de dormance. Elle constitue aussi une source de protéine intéressante et différente. Le cycle de production des germinations est très rapide, voire 2-7 jours. Très peu d’outils sont requis. De bonnes graines biologiques, un pot Mason et un couvercle perforé (étamine ou coton à fromage) suffisent. On commence par rincer les graines et les laisser tremper de 4 à 12 heures (dans le pot de germination), selon le calibre de la graine. Après avoir retiré l’eau de trempage, on rince à nouveau et l’on répartit ensuite les graines à l’intérieur du pot muni d’un couvercle perforé. Placez le pot sur un plan incliné, l’ouverture vers le bas, et voilà, le tour est joué?! Ne reste plus qu’à patienter et effectuer un rinçage final.

Les jeunes pousses sont quant à elles plus fréquentes sur le marché. Elles sont un peu plus longues à préparer (7-27 jours) puisque la récolte se fait à un stade de vie végétale plus avancé. Les jeunes pousses sont très nourrissantes et contiennent plus de fibres que les germinations. Pour les fabriquer, il faut un plateau avec dôme, du terreau (biologique) et une lampe. Un bord de fenêtre peut suffire, mais les plantules risquent de s’étioler rapidement. Les jeunes pousses peuvent aussi se cultiver en hydroponie. Pour produire de jeunes pousses, on plante les graines dans le terreau humide et on récolte la plantule au stade de la première ou deuxième feuille après les cotylédons.

Les mini verdures sont quant à elles une alternative économique et écologique à la laitue d’hiver. On la cultive en pot avec une lumière, de manière traditionnelle.

La production de pousses et de germinations est aussi une activité à faire en famille. Il s’agit d’une belle manière d’initier les enfants à la production alimentaire, à la biologie des végétaux et à la consommation d’aliments différents de ceux retrouvés au supermarché. C’est pourquoi chez Jardin Pro nous avons en permanence un éventail intéressant de graines, ainsi que tout le matériel dont vous aurez besoin. Passez nous voir?!